La nazification de l'Allemagne (2023)

Ecoutez

En Allemagne le parti nazi (NSDAP) s'impose dès la prise du pouvoir par Hitler dans toute la société avec une étonnante fulgurance par des moyens légaux et illégaux et surtout par un recours à la violence. En quelques mois la société allemande s'est métamorphosée.

(Video) Les caractéristiques du regime nazi - Histoire - 3e - Les Bons Profs

Les nazis promulguent des lois leur donnant les pleins pouvoirs pour diriger le pays. Joseph Goebbels est nommé, le 11 mars 1933, ministre de la Propagande et se voit chargé de contrôler et de mettre en place une propagande habile et intensive dans la presse, la radio et le cinéma. Le 10 mai 1933, des étudiants et bibliothécaires " nettoient " les bibliothèques universitaires des ouvrages écrits par des auteurs jugés " indésirables " - libéraux, pacifistes, socialistes et juifs. Dans de gigantesques bûchers, des milliers de livres sont brûlés notamment ceux de Voltaire, Marx, Heinrich, Freud, Einstein, Brecht… L'ensemble des activités culturelles du pays est placé dès septembre 1933 sous l'autorité de la " Chambre culturelle du Reich ".

L'élimination des communistes et une des priorités d'Hitler. L'incendie du Reichstag qui survint dans la nuit du 27 au 28 février 1933 est immédiatement exploité pour accuser les communistes. La thèse du complot communiste a été rejetée lors d'un procès qui s'est déroulé à Leipzig en septembre 1933. Mais, entre-temps, toutes les dispositions ont été prises pour que la répression s'abatte contre les communistes et tout le mouvement ouvrier. Dès le lendemain de l'incendie, Hitler soumet un décret à Hindenbourg " pour la protection du peuple et de l'Etat ". Ce décret est aussitôt approuvé par Hindenbourg en application de l'article 48 de la constitution qui est similaire à l'article 16 de notre constitution de la Vème république. Il mentionne dans son préambule que ses dispositions sont ordonnées pour contrer les violences communistes qui mettent l'État en danger. En son article premier, le décret prévoit que les restrictions à la liberté personnelle, au droit de la libre expression des opinions, y compris la liberté de la presse, les restrictions aux droits de réunion et d'association, les violations du secret des communications [...], les mandats de perquisition, les ordonnances de confiscation [...] sont autorisées au-delà des limites légales. Un autre décret le 1er mars assimile l'incitation à la grève à de la haute trahison. Le 6 mars le KPD est interdit et tous les députés communistes sont emprisonnés. Au printemps 1933 plusieurs dizaines de milliers de communistes et sociaux-démocrates sont envoyés dans des camps de concentration.

La presse communiste ainsi que quelques journaux socialistes sont interdits et la milice du parti nazi, la SA, obtient le statut de police auxiliaire et se charge de traquer militants et responsables de l'opposition de gauche. Le KPD a été infiltré par les services de renseignements du parti nazi. Pierre Broué écrit (" Trotsky p. 729):

"Des hommes connus jusqu'alors comme des dirigeants du Front rouge, des comités de chômeurs et autres organisations de masse, proches des organismes de direction, inflexibles dans la persécution des oppositionnels, apparaissent du jour au lendemain en uniformes de S.A. ou dans un bureau de police, dirigeant personnellement perquisitions et arrestations, interrogatoires même de militants arrêtés grâce à eux et par leurs soins. De telles découvertes, on s'en doute, accélèrent l'effondrement de l'appareil, le découragement et l'isolement des militants qui tentent de maintenir des éléments d'organisation.
Tout s'est déroulé très vite à partir de l'incendie du Reichstag, pièce maîtresse de la provocation au moyen de laquelle Hitler cherche à se débarrasser du Parti communiste dans un premier temps. Ce dernier est interdit le 1er mars, 4 000 de ses membres, des cadres essentiellement, sont arrêtés le jour même et le lendemain. A partir du 3 mars, se déroule, sur une plus vaste échelle, une véritable chasse aux communistes qui ne provoque que peu de réactions. Pourtant, à Oranienburg, un détachement de défense ouvrière organisé par un oppositionnel du P.C., Helmuth Schneeweiss, accueille à coups de feu le commando S.A. qui tente de pénétrer dans le quartier ouvrier. Le même jour, Thälmann, chef du K.P.D. est arrêté dans l'appartement où il se cachait à Berlin."

Dans ses priorités, Hitler vise aussi le milieu universitaire. Il veut que celui-ci soit contrôlé par les nazis. Ceux-ci s'appuient pour cela sur l'union nationale-socialiste des étudiants NSDStB créée dès 1926 et qui avait donc noyauté le milieu étudiant bien avant 1933. Les nazis ont opéré une véritable " purge " du corps des enseignants. Rien qu'entre 1933 et 1934 environ 1 680 enseignants universitaires ont été licenciés ou forcés de démissionner soit 14,4%. La Gleichschaltung (mise au pas) avait pour but de mettre la formation universitaire au service exclusif des objectifs du national-socialisme en obtenant, d'une part, qu'elle se concentre sur la propagation de la Weltanschauung (conception du monde) raciste et impérialiste nazie en éliminant toute voix discordante et, d'autre part en fournissant à la société totalitaire des cadres civils et militaires loyaux et dévoués.

A partir de 1933, seuls les nazis agréés pouvaient soutenir une thèse et faire l'objet de nominations universitaires. La " nazification " fut totale lorsqu'en 1936 tous les étudiants furent placés sous l'autorité du chef de la NSDStB (association des étudiants nazis). Au départ c'est l'association des étudiants nazis qui est le principal outil de la nazification. Ces étudiants fanatiques se chargent de faire la chasse aux enseignants juifs, communistes, socialistes… Une association d'enseignants nazis (NSDDB) s'est alors mise en place. Dès 1935 celle-ci était en mesure d'épauler l'association des étudiants dans cette " nazification " du milieu universitaire. Un enseignant sur quatre était alors membre de cette organisation nazie très sélective puisqu'en plus d'être membre du parti nazi il fallait être parrainé par deux nationaux-socialistes éprouvés. Cette association jouait un rôle dans les nominations, promotions et mutations des enseignants en épaulant et contrôlant l'administration universitaire. Le zèle partisan des enseignants nazis a eu dès lors plus d'importance que leurs qualités scientifiques et pédagogiques pour ceux qui voulaient obtenir des promotions. Pour les postes supérieurs (doyen, recteur, directeur…), il ne suffisait plus d'être membre du NSDAP. Une sélection plus sévère devait garantir qu'ils seraient prêts à participer activement à cette mise-au-pas de l'université. Parmi ceux qui ont été ainsi sélectionnés, rappelons que se trouvait Walter Hallstein qui sera le président de la CEE.

(Video) Nazis : Histoires secrètes

Le 14 juillet 1933, toutes les formations politiques sont interdites au profit du parti nazi, décrété parti unique. Ce parti avait été un instrument de la prise du pouvoir par Hitler. Il devient dès lors l'instrument de la nazification de la société. Le schéma selon lequel il y aurait eu deux minorités aux extrémités de la société: d'un côté une minorité de résistants et de l'autre une minorité de nazis doit être revu. Avec ce schéma, la grande masse des allemands auraient été des " monsieur-tout-le-monde " qui ne se mêlaient pas de questions de politique. Non! Nous sommes très loin de ce schéma. Le parti nazi a compté environ 11 millions d'adhérents. J'ai calculé que cela faisait approximativement 1 homme adulte sur 2 et 1 femme sur 10 (voir le détail du calcul dans mon article: "Walter Hallstein était un nazi").

Précisons que diverses organisations directement liées au parti nazi ont joué un rôle de premier plan dans tout ce processus. Les plus connues sont sans doute les SA (sections d'assaut) et les SS (SchutzStaffel - groupe de protection). Mais il y en avait d'autres. Voici la liste de celles qui étaient intégrées au parti nazi:

-SA: Les sections d'assaut.

-SS: Schutzstaffel. "Escadron de protection".

-NSKK: Corps de transport National-Socialiste (transport de troupes, de matériel, de munitions, déportation des juifs). Organisation para-militaire.

(Video) 3°- Le régime totalitaire d'Hitler

-HJ: Les jeunesses hitlériennes.

-NSDStB: Les étudiants hithériens.

-NS: Les femmes nazies.

-NSDDB: Association Nationale-Socialiste des enseignants.

Elles constituaient la colonne vertébrale du NSDAP. Elles ont joué un rôle majeur dans la montée en puissance de ce parti puis dans la diffusion et la suprématie de l'idéologie nazie dans tous les secteurs de la société. Elles étaient en fait, à elles seules, l'expression du nazisme autant voire plus que le parti lui-même.

Les syndicats sont remplacés par un nouvel organisme corporatiste, le " Front du travail ", contrôlé par les nazis. Les discours officiels sont désormais prononcés au cours de grandes cérémonies soigneusement orchestrées, rythmées par des musiques et des défilés.

(Video) L'Allemagne nazie et la marche à la guerre (1935-1939) (carte animée)

Les mouvements de jeunesse, aux premiers rangs desquels figurent les Jeunesses Hitlériennes, enrôlent et mobilisent les jeunes Allemands. Au sein de son propre camp, Hitler ne garde que les éléments les plus dévoués et les plus disciplinés. Des militants de la SA sont éliminés lors de la " Nuit des longs couteaux, du 29 au 30 juin 1934 ", au profit des SS (Schutzstaffel - groupe de protection) dont le chef, Heinrich Himmler, est investi des pleins pouvoirs de police.

À partir de 1934, les fonctionnaires sont contraints de prêter un serment de loyauté à Hitler.

Une loi adoptée le 14 octobre 1933 permet la détention des individus pour une durée indéterminée, tant que les autorités de police l'estiment nécessaire et sans qu'aucun jugement ne soit prévu. En application de cette loi des camps de concentration sont ouverts dès 1933: Dachau, Oranienburg et Emsland. Dès leur entrée dans les camps, les Juifs font l'objet d'un traitement particulièrement brutal, beaucoup y sont assassinés ou meurent d'épuisement.
Dans ce contexte, les communistes, les socialistes, les juifs, les intellectuels écrivains et artistes comprennent vite qu'ils sont menacés et beaucoup essaient de fuir le pays ce qui n'est pas toujours facile. Ce n'est pas d'aujourd'hui, qu'existe dans les États européens, une certaine obsession du " risque migratoire ". Les gouvernements barrent l'accès à leur territoire des exilés qui fuient en masse le nazisme. Les analogies sont troublantes entre l'attitude des États à l'égard des Juifs et des communistes dans les années 1930 et ce que nous connaissons aujourd'hui. Hitler pouvait faire de l'humour sur " ces juifs dont personne ne veut " car tous les Etats étaient réticents pour accueillir les réfugiés allemands.

Les réfugiés juifs, communistes et sociaux-démocrates qui arrivent cependant à l'étranger sont parqués dans des camps que ce soit en France ou en Russie. Dans ces deux cas, ils seront livrés aux nazis. Staline livrera ceux qui se sont réfugiés en URSS en application d'une clause secrète du pacte Hitler-Staline du 23 août 1939 et le gouvernement français les livrera en application de la convention de l'armistice du 22 juin 1940. Le PCF ne protestera ni dans un cas ni dans l'autre. En effet, jusqu'à l'opération Barbarossa du 22 juin 1941, la direction du PCF couvre la politique d'Hitler.

');//console.log(idf+" => "+score);$('#ulf div.notation input[name="star'+idf+'"]').rating({callback: vf}).rating('select', Math.round(score-1));if (score >= 2.5 && nbv > 4) { $("span#f"+idf).addClass("nbv4"); if (nbv > 8) { $("span#f"+idf).addClass("nbv8"); if (nbv > 12) { $("span#f"+idf).addClass("nbv12"); if (nbv > 16) {$("span#f"+idf).addClass("nbv16"); } } } }}vf = function(value, link) { try { if (typeof vc_ok == 'undefined' || !vc_ok) return; var url = document.nf.action; var faa = document.nf.formulaire_action_args.value; var n = $(this).attr('name'); var idf = n.substr(4); //debugger; $.post(url, { 'formulaire_action': 'notation_forum1form', 'formulaire_action_args': faa, 'var_ajax':'form','idf':idf, 'note':value },function(d,ts){ if (ts == 'success') { $.getJSON('/json/?ida=244135&idf='+idf, function(r) { if (r.ok) { var nba = r.nf[idf]; vc_ok = false; updf($('span#f'+idf),idf,nba); vc_ok = true; } }); }}); } catch(err) { //console.log(err.message); }}/*click_handler = function() {var idf = $(this).attr('idf');var url = document.nf.action;var faa = document.nf.formulaire_action_args.value;var n = $(this).attr('name');$.post(url, { 'formulaire_action': 'notation_forum1form', 'formulaire_action_args': faa, 'var_ajax':'form','idf':idf, 'note':n },function(r,ts){if (r.indexOf("

FAQs

Quels sont les 3 Reich ? ›

Reich
  • Ier Reich (962-1806) ou Saint Empire romain germanique.
  • IIe Reich (1871-1918). Bismarck reprit, pour le compte de la Prusse, l'idée d'un empire allemand souverain, qu'il réalisa à Versailles (→ traité de Francfort, 1871). ...
  • IIIe Reich (1933-1945).

Qui dirige l'Allemagne à partir de 1933 ? ›

Le Troisième Reich désigne l'État allemand nazi dirigé par Adolf Hitler de 1933 à 1945.

Quels sont les événements qui agitent l'Allemagne en 1932 ? ›

L'élection présidentielle allemande de 1932 (Reichspräsidentenwahl) est la seconde élection au suffrage universel direct du président du Reich (Reichspräsident), le chef de l'État de la république de Weimar. Le mandat du président sortant, Paul von Hindenburg expire en mai 1932 .

Quels sont les 2 pays alliés de l'Allemagne ? ›

Le 22 mai 1939, l'Allemagne et l'Italie signèrent le "Pacte d'acier" formalisant l'alliance de l'Axe avec des dispositions militaires. Enfin, le 27 septembre 1940, l'Allemagne, l'Italie et le Japon signèrent le Pacte tripartite, connu sous le nom d'alliance de l'Axe.

Qui a rendu l'école obligatoire en Allemagne ? ›

En 1619, la Schulordnung de Weimar, à laquelle collabora Ratichius, avait édicté la fréquentation obligatoire de l'école, de l'âge de six ans à celui de douze. En Prusse, le roi Frédéric-Guillaume Ier introduisit la fréquentation obligatoire par les ordonnances de 1716 et 1717.

C'est quoi le 1er Reich ? ›

L'Empire allemand (en allemand : Deutsches Reich) était le premier État-nation de l'histoire de l'Allemagne. Deutsches Reich a été le nom légal de cet État de janvier 1871 à juin 1945 .

Pourquoi la France a déclaré la guerre à l'Allemagne en 1939 ? ›

L'armée allemande envahit la Pologne le 1er septembre 1939, déclenchant la Seconde Guerre mondiale. En réponse à l'agression allemande, la Grande-Bretagne et la France déclarent la guerre à l'Allemagne nazie.

Pourquoi l'Allemagne a envahi la Pologne ? ›

Adolf Hitler voulait récupérer des territoires retirés à l'Allemagne à la fin de la Première Guerre mondiale (Prusse-Occidentale…) et passés sous le contrôle polonais. De nombreux Allemands vivaient en Pologne. Les nazis justifiaient ainsi leurs conquêtes par leur volonté d'agrandir leur « espace vital ».

Quel a été le premier échec de l'armée allemande ? ›

Ils sont soutenus par le peuple britannique, qui, à l'image du Premier ministre Churchill, reste déterminé. Hitler doit abandonner son plan d'invasion : c'est le premier échec des armées allemandes.

Quel est l'ancien nom de l'Allemagne ? ›

du latin Alemannia (pays des Alamans), du vieux haut-allemand Alemanni (tous les hommes) ; du proto-germanique sakhsan (Saxons) ; du vieux-slave nemets (muet) ; du balte vāca, renvoyant peut-être aux Vikings.

Comment s'appelait l'Allemagne avant ? ›

L'Allemagne est occupée dès l'Antiquité par un peuple germanique, les Germains, qui avaient pris la place des Celtes, installés auparavant. L'Allemagne s'appelle alors la Germanie et n'est pas un État à part entière.

Comment s'appelle l'ancienne Allemagne ? ›

À l'issue de la Seconde Guerre mondiale, le IIIe Reich vaincu est divisé, en 1949, en deux États : à l'ouest, la République fédérale d'Allemagne (RFA) et à l'est, la République démocratique allemande (RDA). La fin de la guerre froide permet la réunification des deux Allemagnes en 1990.

Quel pays a le plus souffert pendant la Seconde Guerre mondiale ? ›

Mais au total, la Seconde Guerre mondiale a fait environ 60 millions de morts dans le monde. Le belligérant le plus durement touché a ainsi été la Russie, avec 21 millions de morts (10 % de sa population), qui a joué un rôle capital sur le front de l'Est pour libérer l'Europe des nazis.

Quel est le pays qui a fait le plus de guerre ? ›

Parmi les 185 batailles que la France a livré au cours des 800 dernières années, ses armées auront gagné 132 d'entre elles, et en auront perdu 43, ne laissant que 10 batailles indécises donnant ainsi aux militaires français le record de victoires en Europe et donc dans le monde.

Qui est allié à la Russie ? ›

Ces pays qui soutiennent encore la Russie de Poutine. Alors que l'invasion de l'Ukraine s'éternise, la Russie de Vladimir Poutine n'a jamais paru si isolée sur la scène mondiale.

Quand on a 17 ans on est en quelle classe en Allemagne ? ›

En 'Oberstufe», les jeunes allemands ont entre 17 et 19 ans – leurs études s'orientent autour de 2 matières principales et de 2 matières secondaires.

Comment Dit-on l'école en allemand ? ›

1. école (établissement): école. Schule f.

Comment s'appelle le lycée en Allemagne ? ›

Realschule (école secondaire) : classes 5 à 10. Gesamtschule (école polyvalente) : classes 5 à 12/13. Gymnasium (collège, lycée) : classes 5 à 12/13.

Qui est le 2eme Reich ? ›

Le II e Reich est un empire fédéral marqué par la personnalité de Guillaume I er (1871-1888) et de Guillaume II (1888-1918), séparés par le règne éphémère de Frédéric III, et l'action des chanceliers Bismarck (1871-1890), Caprivi (1890-1894), Hohenlohe (1894-1900), Bülow (1900-1909) et Bethmann-Hollweg (1909-1917).

Qu'est-ce que ça veut dire Reich ? ›

Calque de l'allemand Drittes Reich . C'est troisième après le Saint-Empire romain germanique (962–1806) et l'Empire allemand (1871–1918). Le mot Reich (« empire ») n'est pas traduit parce qu'il ne signifie pas forcément un pays dirigé par un empereur.

Qui a fondé le Saint Empire romain ? ›

962 Otton Ier, sacré empereur à Rome, crée le Saint Empire romain germanique.

Qui a sauvé la France en 1945 ? ›

La libération de la France, couramment appelée la Libération, est la période qui voit, à la fin de la Seconde Guerre mondiale, la reprise progressive par les forces alliées des régions de la France métropolitaine occupées depuis 1940 par les armées du Troisième Reich et de l'Italie fasciste.

Comment les Français appellent les Allemands pendant la guerre ? ›

Les soldats allemands appelaient aussi les soldats français les « Franzmann » (hommes de France), alors que l'équivalent germanique de poilu est « Der Feldgraue » à cause de la couleur grise de l'uniforme.

Qui a déclaré la 2 guerre mondiale en France ? ›

Le Président du Conseil français Édouard Daladier et son ministre des affaires étrangères Georges Bonnet demandent au président de la République Albert Lebrun de déclarer à son tour la guerre au nom des engagements internationaux de la France (et sans consulter le Parlement).

Pourquoi la France et l'Allemagne se sont fait la guerre ? ›

Il fait la guerre pour augmenter son territoire, sa population, et donc faire progresser son économie et son armée. Il fait la guerre aussi pour unifier l'Allemagne au détriment de ses voisins : en 1864, au Nord, contre le Danemark : c'est la « la guerre des Duchés » ; en 1866, au Sud, contre l'Autriche.

Qui a libéré la Pologne ? ›

A la fin janvier 1945, presque toute la Pologne dans ses frontières d'avant-guerre avait été libérée par les forces soviétiques. Après la capitulation de l'Allemagne, les troupes soviétiques occupèrent la majorité de l'Europe de l'Est, y compris la Pologne.

Pourquoi l'Allemagne attaque l'URSS en 1941 ? ›

Objectifs de l'invasion

Depuis les années 1920, les principes fondamentaux du mouvement nazi incluaient : la destruction de l'Union soviétique par la force militaire. l'élimination définitive de la menace communiste perçue en Allemagne.

Pourquoi la France a perdu contre l'Allemagne ? ›

La cause la plus fondamentale était l'infériorité démographique. En 1938, après l'annexion du pays des Sudètes, le Reich comptait 79 millions d'habitants, presque deux fois plus que la France (41,5) ! L'infériorité numérique s'était aggravée depuis 1914 (68 millions contre 39,6).

Qui a battue l'Allemagne ? ›

Des soldats en examinent un de près. Des deux côtés on recherche l'arme absolue : la bombe atomique. Dans cette direction, les Allemands sont battus par une extraordinaire coopération de savants américains, britanniques, canadiens, français, italiens, danois, réunis à Oak Bridge dans le Tennessee.

Qui a battu l'Allemagne en 1945 ? ›

L'Allemagne a déposé les armes deux fois en raison des idéologies belligérantes, des conflits entre l'Union soviétique et ses alliés, ainsi que de l'héritage de la Première Guerre mondiale. Nous sommes en 1945. La victoire des Alliés semble de plus en plus évidente.

Où se trouve le Grand Reich ? ›

Welthauptstadt Germania, la capitale du Grand Reich germanique.

Où se situe le grand Reich ? ›

Allemagne, 1933

Il compte inclure le peuple germanophone au Reich, étape préliminaire vers la restauration de la puissance allemande et de la création d'un empire germanique sur le continent. Une vaste population en Autriche, Tchécoslovaquie et Pologne parle alors allemand.

Quel pays est la Prusse ? ›

Le royaume de Prusse (en allemand : Königreich Preußen) est un ancien État européen formé en 1701 et intégré en 1871 à l'Empire allemand, dont il est la composante principale ; il disparaît en 1918 lorsque l'Allemagne devient une république.

Où a commencé la Deuxième Guerre mondiale ? ›

Quelle structure encadré les loisirs de la population en Allemagne ? ›

Le mouvement appelé Kraft durch Freude (KdF, en français La force par la joie) était une vaste organisation de loisirs contrôlée par l'État nazi ; elle faisait partie du Deutsche Arbeitsfront (DAF, Front allemand du travail) qui s'était substitué aux syndicats, dissous le 1er mai 1933 .

Pourquoi la France a perdu l'Alsace ? ›

Le 10 mai 1871 est signé à Francfort le traité qui rattache l'Alsace et la Lorraine à l'Empire allemand, et qui oblige la France à verser une très lourde indemnité de guerre. Cet événement, contemporain de la Commune, a marqué profondément et durablement la mémoire de la nation française.

Pourquoi la France a déclaré la guerre à l'Allemagne en 1939 ? ›

L'armée allemande envahit la Pologne le 1er septembre 1939, déclenchant la Seconde Guerre mondiale. En réponse à l'agression allemande, la Grande-Bretagne et la France déclarent la guerre à l'Allemagne nazie.

Pourquoi l'Alsace est allemande ? ›

L'Alsace-Lorraine (en allemand Elsaß-Lothringen) est le territoire cédé par la France à l'Empire allemand en application du traité de Francfort, signé le 10 mai 1871 après la défaite française.

Qui était à la tête de l'Allemagne en 1914 ? ›

Le chef d'état-major von Moltke a alors les mains libres pour obtenir la mobilisation générale allemande le 31 juillet 1914 et déclencher le plan Schlieffen d'invasion de la France en violant la neutralité de la Belgique.

Pourquoi la France a perdu la guerre de 1870 ? ›

La France est effrayée par l'encerclement Hohenzollern à l'est en Allemagne et au sud en Espagne. Le Royaume-Uni, le Tsar, le roi des Belges font savoir leur désaccord à la Prusse. Le 12 juillet 1870, le roi de Prusse retire alors son soutien à la candidature de son cousin. La France a donc écarté la menace.

Pourquoi la Prusse a disparu ? ›

En 1945, l'origine du statut particulier de Kaliningrad et de la disparition de la Prusse, tenue pour responsable du militarisme allemand, est liée aux accords de Yalta (février 1945) et de Potsdam (juillet-août 1945), qui attribuèrent la partie nord de la Prusse-Orientale allemande, avec la ville de Königsberg, aux ...

Qui a battu l'Allemagne en 1945 ? ›

L'Allemagne a déposé les armes deux fois en raison des idéologies belligérantes, des conflits entre l'Union soviétique et ses alliés, ainsi que de l'héritage de la Première Guerre mondiale. Nous sommes en 1945. La victoire des Alliés semble de plus en plus évidente.

Pourquoi l'Allemagne a déclaré la guerre à la Pologne ? ›

Adolf Hitler voulait récupérer des territoires retirés à l'Allemagne à la fin de la Première Guerre mondiale (Prusse-Occidentale…) et passés sous le contrôle polonais. De nombreux Allemands vivaient en Pologne. Les nazis justifiaient ainsi leurs conquêtes par leur volonté d'agrandir leur « espace vital ».

Videos

1. Comprendre le totalitarisme-2-l'Allemagne nazie
(Karine C)
2. Agé de 100 ans, un ancien nazi devant la justice allemande
(euronews (en français))
3. 📚 LE RÉGIME TOTALITAIRE NAZI 📚
(Un Jour d'Histoire)
4. History Brief: The Nazification of Germany
(Reading Through History)
5. L'Allemagne accueille un nazi caché aux Etats-Unis depuis 1949
(euronews (en français))
6. Les origines du nazisme en Allemagne
(Réalisons l'Europe)
Top Articles
Latest Posts
Article information

Author: Nathanial Hackett

Last Updated: 02/12/2023

Views: 5388

Rating: 4.1 / 5 (72 voted)

Reviews: 87% of readers found this page helpful

Author information

Name: Nathanial Hackett

Birthday: 1997-10-09

Address: Apt. 935 264 Abshire Canyon, South Nerissachester, NM 01800

Phone: +9752624861224

Job: Forward Technology Assistant

Hobby: Listening to music, Shopping, Vacation, Baton twirling, Flower arranging, Blacksmithing, Do it yourself

Introduction: My name is Nathanial Hackett, I am a lovely, curious, smiling, lively, thoughtful, courageous, lively person who loves writing and wants to share my knowledge and understanding with you.